FÊTER LES SIX ANNÉES DE CRÉATION À LA MAILLE - FERMETURE DU LIEU

 

Cher(e)s amies, cher(e)s adhérent(e)s,

Nous serions heureux de vous retrouver autour d'un verre le lundi 13 juillet à partir de 19h pour fêter ces six années de création, d'échanges, d'expériences, de partage du sens et du non sens, avec la joie que nous avons eu de présenter notre travail, de découvrir de nouveaux auteurs, de nouvelles équipes, de vous accueillir ici…

Nous avons défendu notre îlot jusqu'au bout. Aujourd'hui faute de moyens financiers pour engager la saison 2015-2016 nous fermons La Maille.

Avec toute l’inventivité, la conscience et la rigueur nécessaires, tout projet culturel a un seuil incompressible de réalisation, or si nous avons réussi à être encore cette saison à la limite de celui-ci, ce n’était objectivement plus le cas aujourd’hui à deux mois de l’ouverture de la saison prochaine.

Nous voulons regarder devant, en continuant de donner nos forces de création et d'élan sur la commune des Lilas.

Plus que jamais, en ces temps troublés, nous cultiverons notre joie et notre détermination à aller vers de nouveaux horizons... Des murs, nous l’espérons, nous en retrouverons, pour continuer de créer, d'inventer, d'imaginer et d'ouvrir les frontières…

Nous tenons à vous remercier pour votre engagement à nos côtés, vos lettres, vos paroles, vos actes, votre envie de voir ce lieu vivre, luciole dans la ville.

Nous avions écrit en arrivant sur nos murs ces deux phrases d'Épictète, il nous tient à cœur de les réécrire aujourd'hui et de les emporter partout où nous irons.

« L'exil et où peut-on m'expulser ? Hors du monde on ne le peut car partout où j'irai, il y aura le soleil, la lune, les astres, les songes, la conversation avec les dieux. »

« Tout est changement non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »

Nous saluons Épictète et tout son peuple grec. Au plaisir de vous retrouver.


Marie Fortuit et Armel Veilhan


 

 

* NOUVELLE CREATION *

 

 

VENDREDI 5 FÉVRIER 2016 > 20h30
THÉÂTRE DU GARDE-CHASSE



photo : A. Veilhan


 

***

RÉSERVATIONS / ACCÈS

 

THÉÂTRE DU GARDE-CHASSE

181 bis, rue de Paris - 93260 LES LILAS

M° Mairie des Lilas (ligne 11)

01 43 60 41 89

www.theatredugardechasse.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


LE NAVIRE NIGHT
MARGUERITE DURAS (Éditions Gallimard)

avec Marie Fortuit & Antoine Formica

mise en scène Armel Veilhan

collaboration artistique Clémence Bordier

scénographie & lumière Jacques-Benoît Dardant

régie générale Nicolas Ameil

images vidéo Victorine Reinewald


Production Compagnie Théâtre A en co-réalisation avec le Théâtre du Garde-Chasse,la Ville des Lilas et Lilas en scène
***
***
***
“À Paris, chaque nuit, des centaines d'hommes et de femmes utilisent l'anonymat de lignes téléphonique non attribuées qui datent de l'occupation allemande, pour se parler, se découvrir, s'aimer. Ces gens, naufragés de l'amour du désir, se meurent d'aimer, de sortir du gouffre de la solitude. Ces gens qui crient la nuit dans ce gouffre se donnent tous des rendez-vous. Ces rendez-vous ne sont jamais suivis de rencontres. Il suffit qu'ils soient pris. Personne n'y va. C'est l'appel lancé dans le gouffre, le cri qui déclenche la jouissance. Ou peut-être l'autre cri - la réponse. Quelqu'un crie. Quelqu'un répond qu'il a entendu le cri. C'est un orgasme noir. Sans toucher réciproque. Sans visage. Les yeux fermés. La voix seule. Le texte des voix dit les yeux fermés. L'histoire est arrivée ? Quelqu'un dit l'avoir vécue en réalité, oui. Et puis elle a été racontée par d'autres. Et puis elle a été rédigée. Et puis écrite.”
Marguerite Duras

" Et soudain jaillit en eux ce désir primitif. Ce gouffre primitif du désir qui nous relie, dit Duras, aux hommes du Moyen âge. Parce que ce cri réside toujours en nous. "

Armel Veilhan

 

Possibilit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

2014 / 2015


 

THEMATIQUE DE LA SAISON : PÔLE NORD

 

CREATIONS     

RESIDENCES & ACCUEIL

FORMATION



SI BLEUE, SI BLEUE, LA MER

de NIS-MOMME STOCKMANN

18 MAI > 30 MAI 2015 à La Maille

 

texte français Nils Haarman et Olivier Martinaud

mise en scène & scénographie Armel Veilhan

avec Romain Dutheil, Marie Fortuit, Guillaume Mika

collaboration artistique Clémence Bordier

lumière Jacques-Benoît Dardant

production Compagnie Théâtre A


L'Arche est agent théâtral du texte représenté
www.arche-editeur.com

 

Allemagne, années 2000
Une jeune prostituée - Mok
Un adolescent Darko
Et son ami Elia
La parole de Darko surgit.
Au milieu du béton,
Source étonnante de vie et d’ironie.
Entre autodestruction et instinct de survie,
Darko et Mok se lient d’amour.
Atteindront-ils un jour les fjords
norvégiens où la mer est si bleue ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18 MAI > 30 MAI 2015

lundi, jeudi, vendredi et samedi à 20h30

Réservations : 01 75 34 88 79
www.theatrea.fr

 

* venir à LA MAILLE

43, rue du coq français - Les Lilas (93)

M° Mairie des Lilas


*******************************

 

-// EVENEMENTS PASSES-

 

NOTHING HURTS de FALK RICHTER

mise en scène Marie Fortuit

 

28 OCT > 3 NOV - Le Triton (93)

# teaser du spectacle ici


 

 

" Pour sa première mise en scène, Marie Fortuit, de la compagnie Théâtre A, a choisi Falk Richter, auteur allemand contemporain (…) ensemble de mots et d’images explosant en fragments (…) porté par un formidable flux qu’alimentent les trois comédiens et le DJ présent sur scène (...) un remarquable travail de direction d’acteur, en particulier en ce qui concerne la diction (celle de Marie Fortuit est admirable), cruciale face à pareil texte. Si bien que nous attendons avec impatience ses prochains spectacles (…) "

 

Justin Winzenrieth / LE SOUFFLEUR

octobre 2014

article intégral ici

 

" (…) Marie Fortuit impose une mise en scène exigeante, inventive et engagée. L'écriture de Falk Richter ne se lit pas stricto sensu. Une littéralité s'invite dans le jeu scénique, le cynisme de Kafka, l'arrogance de Pinter, la fragilité de Skorobogatov. (...) un engagement indiscipliné véhiculé par des personnages fictifs et qui prennent vie dans l'intelligence de la mise en scène de Marie Fortuit (...) "

 

Philippe Delhumeau / LA THEATROTHEQUE

octobre 2014

article intégral ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*******************************

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA BATAILLE DE CHAILLOT

de et avec SERGE PAUTHE

 

SAMEDI 21 MARS 2015 > 20h30 à la Maille

DIMANCHE 22 MARS > 16h à la Maille


* Une rencontre avec Serge Pauthe aura

lieu à l'issue de la représentation


L'histoire de Jean Vilar, fondateur du festival d'Avignon (1947) et directeur du Théâtre National Populaire (1951/1963)



 

« Je laisserai le mythe et l’épopée dans le lointain. Ce qui m’intéresse aujourd’hui est moins le style que la morale. Je ne jouerai pas la nostalgie, le spectacle-rétro des années cinquante. Je ne chercherai pas le sosie de Vilar pour le représenter à la scène comme à la ville. Je veux gratter nos racines et chercher d’où l’on vient, reconstruire notre histoire du Théâtre Populaire qui date d’à peine cent ans.

Il s’agit, j’en suis sûr, de découvrir un poète.

Je prouverai que Vilar est aussi beau à dire pour un comédien qu’un texte de Shakespeare ou un conte de Maupassant.

Les spectateurs seront du voyage. Il ferait beau voir qu’ils en soient exclus. » S. Pauthe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*******************************


La Maille accueille en résidence de création

la compagnie Le Don des Nues (DDN) :

 

SCHIZOPHONIES

texte & mise en scène Morgane Lory

 

périodes de résidence :

9 > 17 FEVRIER 2015  //  9 > 16 MARS 2015

 

# Présentation publique - sortie de résidence

LUNDI 16 MARS > 15h à La Maille



Quatre figures qui cherchent à trouver leur place.

Quatre trajectoires pour tenter de comprendre ce que « je » veut dire.

Ce que « nous » veut dire.

Schizophonies - l'impossible partition Mouvement poétique et vibratoire oscillant entre ce qui nous lie et ce qui nous sépare.

Quatre corps, voix, substances, matières, imaginaires ...

Quatre organismes. Un monde.

 

 

# création à La Loge

24 MARS > 3 AVRIL 2015

 

# PLUS D'INFOS ICI

 

*******************************

 

La compagnie Théâtre A est en résidence

permanente à La Maille et répète

du 2 au 30 JANVIER 2015 et

du 27 AVRIL au 17 MAI 2015

 

SI BLEUE, SI BLEUE LA MER

de Nis Momme Stockmann

 

mise en scène Armel Veilhan


« (…) Ce qui m’intéresse ici, dans Si bleue, si bleue, la mer c’est que cette banlieue allemande, où le pire se produit dans l’indifférence générale, Stockmann la délivre au travers des personnages de Mok, Elia et Darko qui possède le don de raconter. C’est le contraire de la vision faussement omnisciente du concert médiatique. L’écriture de Stockmann renoue avec celle de Handke ou de Bernhard. Surgit une parole qui malgré le délabrement intérieur des êtres en question, restera inviolable : une source pure jaillissant des profondeurs d’une terre souillée (…) Darko et Mok se doutent qu’ils sont condamnés. Pourtant ils se demandent ce qu’ils font là ? Et quand ils parlent de la Norvège où la mer est si bleue et où ils jurent de se rendre un jour, tout redevient possible. »

 

Armel Veilhan - note de mise en scène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'AUTEUR

 

Né en 1981 sur l’île de Föhr, en Allemagne. Il suit des études sur le langage et la culture du Tibet à Hambourg et sur les sciences des médias à Odensee (Danemark), ainsi qu’une formation de cuisinier, avant de se consacrer à l’écriture scénique à l’université des arts de Berlin. En 2005, il fonde le studio « le Laboratoire », un projet de résidence dans une école élémentaire vide. En 2009, il reçoit le premier prix et le prix du public lors du Marché aux pièces de Heidelberg pour « L’homme qui mangea le monde » Ses pièces sont aujourd’hui traduites en français, polonais, anglais, suédois et espagnol.




 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*******************************

 

PLATEAUX SOLIDAIRES

dispositif Arcadi

1er > 20 décembre 2014

accueil à La Maille du Collectif des Yeux
pour leur nouvelle création Oh !

 

*******************************

 

La Maille accueille en résidence

de création La Compagnie

Le Théâtre de l'Homme

 

6 > 24 NOVEMBRE 2014


UNE FAMILLE AIMANTE MERITE

DE FAIRE UN VRAI REPAS

de JULIE AMINTHE

 

mise en scène Dimitri Klockenbring


 

 

 

 

 

 

photo : Lee Howick / tous droits réservés

 

REPETITION PUBLIQUE à LA MAILLE

SAMEDI 22 NOVEMBRE 2014 I 19h

 

# création au Théâtre du Lucernaire

13 MAI > 28 JUIN 2015

 

# PLUS D'INFOS ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

UN COURS ALTERNATIF

formation professionnelle dirigée

par ARMEL VEILHAN

pédagogue I diplômé d'état


 

PROCHAIN STAGE

15 > 19 juin 2015

22 > 27 juin 2015

 

PRÉSENTATIONS PUBLIQUES

La maison d'os, de Roland Dubillard

jeudi 25 juin / 20h

dimanche 28 juin / 16h


 

INFOS I INSCRIPTIONS

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

// 01 75 34 88 79


 

 

plus d'infos ici

 

*******************************

 

COURS AMATEURS

PRÉSENTATIONS PUBLIQUES

Adultes

Cet enfant, Joël Pommerat

samedi 13 juin / 20h

Dimanche 14 juin / 15h

 

Enfants

Le petit chaperon rouge

mardi 16 juin / 18h